Le catalogue communautaire des figures freestyles en échasses urbaines

Par Maxime LUDWICZAK

Avril 2014

Télécharger en PDF  pdf icon

 

 

Tutoriel de renforcement des fixations genou

 

 


1.    Introduction

 

En lisant le titre de ce tutoriel, vous vous demandez sûrement ce que nous allons réellement renforcer sur nos fixations genou. Sur plusieurs des paires que nous avons eues en main, nous avons pu remarquer un jeu au niveau des boulons qui tiennent cette fixation. Une photo valant toujours mieux qu'un long discours, voici le problème que nous avons pu constater :

img001

Le scratch s'est déformé avec l'usure. De ce fait, la fixation n'est plus aussi solidaire qu'avant. On sent du jeu, toute la fixation bouge par rapport à l'échasse. Parfois même la vis passe à travers le scratch, ne retenant plus du tout la fixation.

Le tutoriel que nous vous proposons va permettre de réparer vos fix. Néanmoins, vous pouvez faire cette retouche avant que le trou n'apparaisse, avant même de les utiliser (attention cette opération nécessitant une modification de l'échasse, la garantie ne sera plus applicable en cas de défaillance de cette partie).

2.    Achat du matériel

 

Pour faire cette modification, il vous faut:

En consommable :

  • Quatre rondelles telles que les boulons retenant la fixation puissent passer à l'intérieur,
  • Du fil à coudre (noir de préférence),
  • Du scratch de 5cm d'épaisseur (il vous faudra uniquement la partie velcro). À défaut vous pouvez aussi utiliser du tissu épais. Il n'en faudra que 4 morceaux de 5cm.

Pour faire cette modification, il vous faut:

Comme Outillage :

  • Un emporte-pièce de diamètre celui du diamètre intérieur de la rondelle et un marteau. À défaut, des petits ciseaux peuvent faire l'affaire, voire même un fer à souder ou une pointe métallique que l’on pourra chauffer,
  • Une aiguille,
  • Des ciseaux,
  • De l'outillage pour pouvoir démonter les fixations genou,
  • Des ciseaux,

3.    Réalisation du patron

 

La première étape est de démonter la visserie des fixations genou. Sur les modèles 7league et Powerstrider, le démontage est assez aisé. Sur les modèles Poweriser, le frein filet empêche fortement le desserrage. Mettez toute la visserie de côté.

Préparons ensuite le scratch. Il faudra faire un trou pour passer la vis en plein milieu de votre morceau de 5cm×5cm. Le mieux est de le faire à l'emporte-pièce. Sinon des petits ciseaux feront l'affaire, ou un fer à souder ou une pointe métallique chauffée pour le faire fondre.

img002

Posez ensuite la rondelle pour aligner le trou intérieur avec le trou du scratch que l’on vient de réaliser, afin de tracer le tour extérieur de la rondelle: cela va permettre de vous aider à coudre par la suite.

img003

Une fois les quatre morceaux réalisés, posez une rondelle sur le côté velours de la fixation pour aligner le trou de la rondelle avec celle de la fix. Posez ensuite le scratch que vous venez de découper au-dessus. En principe, avec le scratch, la rondelle ne doit plus trop bouger.

img004

 

img005

 

img006

Il vous reste à coudre tout autour de la rondelle en suivant la marque faite au crayon de bois. Faites cela à la main pour bien emprisonner la rondelle au plus proche: avec la machine vous risqueriez de casser l'aiguille si elle frappe le métal.

img007

 

img008

On découpe ensuite l'excèdent à 5mm de la couture.

img009

Étape facultatif: vous pouvez réaliser un deuxième tour plus large pour renforcer la couture. Vous pouvez utiliser pour ce tour supplémentaire la machine à coudre (mais à la main c'est tout aussi bien).

img010

Et il ne vous reste plus qu'à réaliser la même chose sur les trois autres trous et à remonter la fixation.

Remarque: Pour une résistance améliorée (surtout si le trou dans la sangle est bien élargi comme dans mon exemple en introduction), vous pouvez placer une rondelle et un morceau de velcro sur l'autre face également (à coudre en même temps que l'autre). Dans ce cas il faut envisager de remplacer la vis par une plus longue.

En espérant que ce tutoriel vous aura aidé, n'hésitez pas à nous faire toutes vos remarques à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un grand merci à Richard (qui se reconnaitra) pour avoir imaginé cette astuce et l’avoir partagée avec nous.