Le catalogue communautaire des figures freestyles en échasses urbaines

Par Maxime LUDWICZAK

Mars 2013

Télécharger en PDF  pdf icon

 

 

Tutoriel de réalisation de protections de lames d’échasses urbaines

 

 

Modele rouge   Modele orange   Modele zebre   Modele rose  

 

 


1.    Introduction

 

Lorsque j'ai eu ma première paire d'échasses, la gaine qui protégeait la lame en fibre de verre n'avait pas fait long feu. J'ai alors essayé différentes techniques, notamment avec de la mousse d’isolation, efficace, mais assez fragile, si bien que les retouches étaient nombreuses. Finalement, c'est en utilisant un jean (que j’avais craqué au niveau de l'entre jambe en réalisant un grand écart) que j'ai conçu le premier modèle de protection d'échasses que j'utilise toujours.

Protéger les lames n'est pas une nécessité. Pour ma part, je ne suis pas très tendre lorsque j'utilise mes échasses, et ces protections réduisent considérablement les coups dans la lame. Elles s’installent en quelques secondes, et peuvent se personnaliser au goût de chacun. Assez fine, on garde le design de l'échasse (avec de la mousse, on doublait le diamètre de la lame).

Comme beaucoup de personnes m'ont sollicité pour en avoir les plans, je vous donne ici tous les détails et conseils pour les réaliser. Vous adapterez la protection en fonction du modèle de vos échasses, et de votre goût artistique. Et si vous avez des questions, n'hésitez pas à les poser en écrivant à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. , ou directement depuis ce site.

2.    Achat du matériel

 

Voici le matériel dont vous aurez besoin pour réaliser vos protections. Les prix sont indicatifs. Le plus cher restera le tissu que vous utiliserez.

  • Du tissu (10-20€/mètre linéaire). La dimension que vous devez prendre dépendra de votre modèle d’échasse, et de la forme que vous voulez. Je vous conseille de suivre le chapitre 3) sur la conception du patron pour avoir la dimension du tissu à prendre. Pour chaque protection, j’utilise trois couches de tissus, pour augmenter la solidité. Si votre tissu est assez épais, vous pouvez n’en mettre que deux. Dans la suite du tutoriel, je pars du principe que l’on utilisera trois épaisseurs, libre à vous d’adapter si vous en mettez moins. Prenez donc suffisamment de tissu pour pouvoir tailler six patrons.
    Pour la qualité du tissu, je prends en général de la toile de bâche, à 9.90€/m (largeur 140cm). Si vous voulez utiliser un tissu moins épais, mais avec des motifs plus sympas, mettez une épaisseur de ce tissu, et deux épaisseurs de toile de bâche,
  • Du scratch, 2 cm d’épaisseur, à coudre. Pour la quantité, prenez deux fois la longueur de votre protection,
  • De la cordelette: 60 cm environ,
  • Du biais: 1m de biais vous suffira largement,
  • Du fil à coudre.

img001

Voici pour le consommable

Pour ce qui est du matériel pour assembler tout ça:

  • Une machine à coudre,
  • Des épingles,
  • Des ciseaux pour tissu (si vous avez aussi un bon cutter, ça vous aidera bien)
  • Une règle,
  • Un mètre ruban souple. Si vous n’en avez pas, un simple morceau de papier et une règle feront l’affaire,
  • Un crayon pour papier,
  • Un crayon effaçable pour écrire sur la lame,
  • Un crayon pour écrire sur le tissu (un marqueur fera l’affaire ou une craie blanche si votre tissu est trop sombre (on trouve des craies spéciales pour tissu en mercerie)),
  • Du papier suffisamment grand pour faire un patron – ou plusieurs papiers assemblés (si vous voulez le garder par la suite, munissez-vous également de scotch, pour renforcer les bords)

3.    Réalisation du patron

 

La première étape va être de concevoir le patron. Deux possibilités: soit vous trouvez votre bonheur dans les patrons du chapitre 3.2, soit vous voulez une protection originale, et vous suivrez les étapes du chapitre 3.1.

3.1    Créer son propre patron

 

Temps global: 1h20

L'objectif de ce chapitre va être de concevoir un patron, sur papier, avec le bon gabarit pour vos échasses.

3.1.1    Choisir son modèle

 

Avant de commencer à faire votre patron, il vous faut savoir quelle forme vous voulez lui donner. Voici quelques protections en exemple :

Protection de la partie haute de l’échasse:

img002

Protection intégrale :

  • Avec une échasse type 7 League, Poweriser ou Powerstrider classique

img003

  • Avec une échasse type Powerstrider ultimate

img004

3.1.2    Bout de test

 

Temps : 45 min

Une fois que vous aurez fini de tout coudre, il faudra que les scratchs se rejoignent à l'arrière de la lame, sans trop de jeu. Pour cela, il faut prendre en compte que la largeur de la protection finale sera moins large que le patron initial, à cause de toutes les coutures. On le voit sur cette photo :

img005

Dans ce chapitre, nous allons mesurer le nombre de centimètres que nous perdons entre le patron et le modèle final. Pour cela, nous allons faire un bout de test.

Sur votre lame, repérez un des endroits où la lame est la plus épaisse. Faites-y un trait, et mesurez le diamètre de la lame à cet endroit à l’aide du mètre ruban. Notons cette dimension « x ». Dans mon exemple, le tour (la valeur x) fait 11.6 cm.

img006

Si vous n’avez pas de mètre ruban, vous pouvez faire le tour avec une bande de papier, faites une marque et la mesurer.

img007

img008

Prenez  ensuite trois lés de tissu de 6 cm de largeur, et de x + 5 cm de longueur. Tracez sur l'un des lés deux droites parallèles séparées de x + 2 cm (les 2 cm correspondent au chevauchement du scratch).

img009

Assemblez les trois parties à l’aide d’une épingle:

img010

Puis coudre le long des deux traits :

img011

Découpez l’excédent de tissu à 5mm de la couture

img012

Retournez ensuite le tout de cette façon:

img013

Si vous avez assemblé trois morceaux de tissu, vous aurez deux épaisseurs en-dessous, et une au-dessus.

Repassez le tout pour marquer les plis, en faisant attention à ce que la couture se retrouve au maximum sur les bords. Voici un exemple où le tissu est correctement repassé

img014

Et un mauvais exemple

img015

 

Voici une fois repassé :

img016

Coudre ensuite deux bouts de scratch sur les extrémités.

img017

img018

Vous avez votre bout de test

Une fois votre bout d'essai en main, enroulez le autour de la lame à l'endroit repéré plus haut, et mesurez alors l'écart (notons d) : c'est ce qu'il faudra ajouter pour concevoir notre patronn. Sur mon exemple, j’ai pu mesurer d=1.4 cm :

img019

Vous pouvez essayer de placer votre bout d’essai à un endroit de la lame mesurant d cm de moins: le scratch doit correspondre. Dans mon exemple x – d = 11.6 – 1.4 = 10.2cm

img020

Le bout d’essai se ferme bien.

3.1.3    Mesure

 

Temps : 35 min

img021

Commençons à proprement parler notre patron. Celui-ci va ressembler à ça:

Un trait au niveau de l’axe de symétrie du patron et des traits perpendiculaires espacés de 10cm (ou moins si vous désirez plus de détail).

Premièrement, mesurez la longueur totale de votre protection. Dans notre exemple, je vais faire une protection intégrale (jusqu’au tampon). Ma longueur sera de 76 cm. Je vais donc faire 8 traits espacés de 10 cm, et un dernier à 6 cm du bord (ce qui correspond à l’exemple que je viens de vous donner ci-dessus)

img022

Ensuite, tracez sur votre lame, à l'aide d'un crayon effaçable, des marques tous les 10 cm. Pour chacune des marques, prenez le diamètre de la lame. À ce diamètre, ajoutez la longueur d'un scratch (2cm), plus la longueur « d » obtenue au chapitre précédent (dans mon exemple, 1.4cm). Divisez cette longueur par deux, et reportez cette longueur de part et d'autre du trait central.

Un tableau Excel peut vous aider :

img023

Recommencez cette opération pour tous les traits.

img024

A la fin, sur votre patron, vous n'avez plus qu'à relier les traits.

img025

Avant de découper votre patron, ajoutez du scotch au-dessus des traits : votre patron se conservera plus longtemps. Il ne reste plus qu'à découper.

img026

N'hésitez pas à envoyer votre patron à l'adresse mail suivante pour en faire profiter tout le monde: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

3.2    Exemple de patron tout fait

 

Temps global: 20 min

Voici ci-dessous des patrons à reproduire sur papier.

> Télécharger les patrons 


Patron haut de lame adulte

patron_haut_de_lame_adulte


Patron haut de lame enfant

patron_haut_de_lame_enfant


Patron intégrale adulte classique

patron_integrale_adulte_classique


Patron intégrale adulte ultimate

patron_integrale_adulte_ultimate


4.    Création de la protection

 

Temps global: 2h

Une fois votre patron en main, passons à l’assemblage.

4.1    Découpage des lés

 

Temps : 15 min

Il vous faut découper deux ou trois lés (selon l'épaisseur du tissu) par protection. Dans mon exemple (3 épaisseurs), j'ai donc à découper six lés pour la paire. La dimension de chacune correspond à la dimension du patron, à laquelle on aura ajouté quelques centimètres. La longueur de mon patron fait 76 cm, et la plus grande largeur fait 18,5 cm. J'ai donc pris un rectangle de 22 x 80 cm.

Remarque: Vous n'êtes pas obligés de prendre un rectangle si vous décidez d'optimiser le morceau de tissu.

img027

4.2    Traçage de la forme

 

Temps : 5 min

Sur deux des lés, tracez au crayon pour tissu (ou à la craie blanche si le tissu est noir) le motif à l’aide de votre patron.

Remarque : si vous avez décidé de prendre un tissu dont les deux côtés ne sont pas identiques, dessinez sur le côté qui sera caché.

img028

 

4.3    Premières coutures

 

Temps : 20 min

Assemblez les lés par 3 (ou 2), le lé dessiné au-dessus. Solidarisez le tout avec des épingles

img029

 

Remarque : Si vous avez décidé de prendre un tissu avec des motifs, dont le recto et le verso ne sont pas identiques, voici comment assembler les lés (si votre tissu est moins épais, vous pouvez choisir de l’assembler avec deux épaisseurs de bâche comme ci-dessous):

img030

 

Coudre le long du dessin, uniquement sur les deux longueurs :

img031

 

Attention: il ne faut pas coudre ces parties:

img032

 

4.4    Découpage de l'excèdent (partie 1)

 

Temps : 10 min

Enlevez les épingles et découpez aux ciseaux (ou plus facilement au cutter) à 5mm du bord de la couture

img033

4.5    Retournement

 

Temps : 10 min

Il faut retourner nos éléments, à la manière dont on retourne une chaussette:

img034

img035

img036

4.6    Marquage des plis

 

Temps : 10 min

À l'aide d'un fer à repasser, marquez les plis sur les bords pour fixer la forme. Attention à bien étirer le tissu pour ne pas perdre de longueur (voir chapitre 3.1.2 sur le bout de test). Vous pouvez vous aider d'une longue règle pour bien tendre les bords.

img037

 

4.7    Découpage de l'excédent (partie 2)

 

Temps : 10 min

Il faut couper les deux extrémités. Le trait se situe sous l'un des lés. Reportez les traits au-dessus à l'aide d'épingles, et coupez proprement les trois épaisseurs.

img038

img039

img040

img041

4.8    Couture du biais

 

Temps : 10 min

Coudre le biais aux extrémités que vous avez coupées.

img042

4.9    Couture du scratch

 

Temps : 20 min

Coudre le scratch, partie velcro soit sur le côté droit, soit sur le côté gauche (aucune importance). Coudre ensuite le scratch partie velours de l'autre côté.

img043

4.10    Couture de la cordelette

 

Temps : 10 min

La cordelette est facultative, mais elle empêchera que la protection descende. Avant de vous montrer comment la coudre, je vais vous montrer comment la mettre. Au début, je la posais comme cela:

img044

Mais avec les vibrations, la cordelette se déplaçait :

img045

Je vous conseille donc de la mettre comme cela :

img046

Prenez un morceau de cordelette, et cousez-la, comme du tissu, dans cette position (en violet l’endroit où il faut coudre) :

img047

Pour la longueur de la cordelette, dans mon exemple, voici la longueur :

img048

Mais je vous laisse ajuster par rapport à votre échasse

5.    Exemples de protections

 

Allez, pour finir, quatre exemples de protection de ma conception. C’est simple, mais c’est juste pour vous montrer que vous pouvez en faire à votre goût. Envoyez-nous les photos de vos protections (en tissu, en moumoute, soyez originaux ! J ).

Version rouge :

 

Modele rouge

 

Version orange :

 

Modele orange

 

Version zèbre :

 

Modele zebre

 

Version rose, avec une ligne noire à l’arrière :

 

Modele rose

 

Modele rose derriere